T2GThéâtre de Gennevilliers
Menu

Radiographie de Gennevilliers

*DUUU Radio

*DUUU radio est une radio dédiée à la création contemporaine. Fondée en 2012 par des artistes, elle est née du désir de faire entendre des situations de réflexion et de travail. S’inventant ce que pourrait être une radio d’art aujourd’hui, elle expérimente d’autres modes de parole, et travaille depuis huit ans à croiser des voix parallèles et susciter des rencontres.
Depuis 2016, *DUUU est basée à Gennevilliers. Elle explore le territoire à la rencontre d’habitant·e·s et de collectifs, en compagnie d’artistes invité·e·s. Dans ce cadre, elle déplace ses studios au gré des rencontres, pour enregistrer des émissions, ou émettre en direct depuis des lieux de vie de la ville (cafés, jardins publics, halls d’immeubles, cinéma…). *DUUU a installé sa base au T2G où elle est radio associée.

Retrouvez + écoutez la liste des émissions réalisées en résidence à Gennevilliers en cliquant ici.

Précedent
Suivant
Précedent
Suivant
Image 1/3

Crédits image :

Guillaume Deloire

Crédits image :

Guillaume Deloire

Crédits image :

Guillaume Deloire

Crédits image :

Guillaume Deloire

Collection d’extraits d’émissions réalisées à Gennevilliers 

“J’ai pas tout suivi, tout suivi, j’étais un peu dans mes pensées”.
“Manger et se préparer, manger et se préparer, comme d’habitude”.
“Jupe bleue marine. Baskets rose. Lacets ruban satin rose. Débardeur de cheerleader, inscription LIBERTY”. 
“Draguer les agrégats avant de les rassembler, de les trier, enfin finir de les laver, de les trier et d’en faire des tares, c’est ça ? Draguer”.
“Un bâtiment blanc avec une porte et quatre fenêtres”.
“Les gens courent, ce sera le village des dragons. Merci”.
“À gauche de la feuille, un petit carré blanc de la même taille que le pôle emploi, avec écrit dessus LIDL, on se décale encore un peu à gauche, un autre carré blanc, avec écrit ALDI”.
“Là on vient de voir un lobe impressionnant”.
“Je ne me soucie pas beaucoup de ce que je fais, je fais des choses parfois très importantes mais je n’y pense pas vraiment”.
Arrête avec ta sauce piquante là, trouve autre chose !
“Il y a peut-être une présence d’accident ou d’obstacle, en tout cas il y a quelque chose de trébuchant”.
“N’allez jamais vendre des glaces sur les plages, c’est une arnaque”.
“Il faudrait trouver un juriste, une voyante ou quelqu’un qui sait tricoter si on veut se faire un pull ou une écharpe”.
“Ils ont décalé à 10 heures et demi au lieu de 10 heures l’année dernière.
“C’est délicieux, avec 36 degrés aussi”.
“Tu vas nous faire un burnou, un burnou”.
“Le mardi j’ai radio”.
Je me sens, je me sens, bon, les jours passent, et là, augmente, je me sens, enfin je grandis, je grandis trop avec les jours.