Théâtre

2h15

Spectacle créé le 24 février 2016 à la Maison de la Culture d’Amiens

La Ménagerie de verre

Tennessee Williams
Daniel Jeanneteau

La Ménagerie de verre se déroule dans un petit appartement de Saint Louis et met en scène trois membres de la même famille, les Wingfield : une mère, Amanda, abandonnée par son mari, un fils, Tom, poète et employé dans une usine de chaussures, une fille, Laura, fragile, solitaire et qui collectionne de petits animaux en verre. À ce triangle s’ajoute un quatrième personnage extérieur : Jim, jeune collègue de Tom, invité le temps d’une soirée. Puisant au plus intime de sa propre vie, dans une histoire insignifiante et très locale, Tennessee Williams construit une œuvre universelle, subtilement déceptive, parlant de la perte et du deuil, de la permanence en nous de ce qui a disparu. Rien n’est matériel dans cette pièce, les figures sont des spectres traversant la mémoire du narrateur, fruits de ses obsessions, de ses affects. C’est un voyage dans une conscience malade, entre l’angoisse et le rire. Tennessee Williams lui-même encourage le metteur en scène à s’évader des contraintes du réalisme, et propose des configurations de jeu, des agencements de rapports traduisant les structures profondes du psychisme. Il s’éloigne de l’imitation de la réalité pour inventer une dramaturgie du décalage, de la faille, de l’absence. Les pièces de Williams sont des agencements de solitudes. Les échanges sont improbables, les sentiments fusent hors des êtres et s’abattent comme des pluies, par l’effet d’une inconséquence fondamentale, originelle. Plus qu’une histoire, La Ménagerie de verre est un paysage, un ensemble de distances séparant des blocs d’affectivité, traversé par des lumières, des obscurités, des vents et des pluies. Elle présente la vie comme une expérience dépourvue de sens mais irradiée par des moments d’intense beauté. D’une beauté dont on ne se remet pas.

Texte

Tennessee Williams

Traduction

Isabelle Famchon

Mise en scène et scénographie

Daniel Jeanneteau

Assistant à la mise en scène et à la scénographie

Olivier Brichet

Avec

Solène Arbel, Quentin Bouissou, Dominique Reymond, Olivier Werner

Lumières

Pauline Guyonnet

Costumes

Olga Karpinsky, assistée par Cindy Lombardi

Réalisation des costumes

Studio FBG2211

Son

Isabelle Surel, assistée par Benoît Moritz

Vidéo

Mammar Benranou

Collaboratrice à la scénographie

Reiko Hikosaka

Sur la vidéo

Jonathan Genet

Régie générale

Jean-Marc Hennaut

Régie lumières

Juliette Besançon en alternance avec Pauline Guyonnet

Régie son

Benoît Moritz en alternance avec Isabelle Surel

Production

Maison de la Culture d’Amiens - Pôle européen de création et de production ; Studio-Théâtre de Vitry ; T2G Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National

Coproduction

La Colline, Théâtre national ; Espace des Arts, Scène Nationale de Chalon-sur-Saône ; Centre Dramatique National Besançon Franche-Comté ; MCB°Maison de la Culture de Bourges, Scène Nationale ; Shizuoka Performing Arts Center (Japon) ; Institut Français.

Décor construit dans les ateliers de la MCB° Maison de la Culture de Bourges, Scène Nationale.

L’Auteur est représenté dans les pays de langue française par Renauld Richardson en accord avec Casarotto Ramsay Ltd, London

La traductrice est représentée dans le monde par Renauld Richardson

La Ménagerie de verre est présentée en vertu d’un accord exceptionnel avec « The University of the South, Sewanee, Tennessee »

Précedent
Suivant
Précédent
Suivant
Image 1/5

Crédits image :

Mammar Benranou

Crédits image :

Mammar Benranou

Mammar Benranou

Crédits image :

Mammar Benranou

Mammar Benranou

Crédits image :

Mammar Benranou

Mammar Benranou

Crédits image :

Mammar Benranou

Mammar Benranou

Crédits image :

Mammar Benranou

Mammar Benranou

Contacts production et diffusion

Juliette Wagman - juliette.wagman@tgcdn.com