T2GThéâtre de Gennevilliers
Menu

Théâtre + Musique, à partir de 6 ans Avec le Conservatoire Edgar-Varèse de Gennevilliers

Festival jeune et très jeune public

Du 13 au 14 février 2021

1h

Plateau 1

Death Breath Orchestra

Alice Laloy

Alice Laloy met en scène une tribu de musicien·ne·s subsistant dans une atmosphère suffocante, et fait théâtre du souffle même. Quand le théâtre d’objets et de machines rencontre le spectacle musical. Dans un monde irrespirable où sévit une tempête permanente, un groupe de cinq individus de tous âges s’est ménagé un abri. Grâce à un circuit de tuyaux, ils parviennent à respirer et à faire sonner leurs instruments de musique. Ces habitant·e·s reclus à l’allure étrange font l’inventaire des sons produits par l’air expiré. Les halètements et le souffle continu, les bouffées d’air et les soupirs constituent un langage et la matière d’une musique en devenir. Car cet orchestre de cuivres s’entraîne, et répète pour un ultime concert. Après le succès de Ça Dada présenté en 2018 au Nouveau théâtre de Montreuil, Centre Dramatique National, la metteuse en scène Alice Laloy revient avec une pièce de théâtre musical à l’humour absurde. Les acteur·trice·s-musicien·ne·s dialoguent avec des appareils de ventilation, des effigies humaines et les compositions pour cuivres du musicien Éric Recordier. Cet « Orchestre du dernier soupir » donne à percevoir la respiration comme une aventure vitale, une révolte ultime contre l’anéantissement.

Écriture et mise en scène : Alice Laloy Composition musicale et sonore : Éric Recordier Collaboration à la dramaturgie : Emmanuelle Destremau Avec un quintette de cuivres : Fanny Meteier (Tuba), Tom Caudelle (Euphonium), Hanno Baumfelder (Trombone), Jérôme Fouquet (Trompette), Augustin Conat et Abel Huré (Cor, en alternance) Scénographie : Jane Joyet Stagiaire à la scénographie : Lyse Bellon Sculptures et accessoires : Carole Allemand, Julia Diehl, Laurent Huet, Einat Landais, Alexandra Leseur-Lecocq Lumières : Jean-Yves Courcoux Costumes : Louise Digard, Anne Yarmola Stagiaire aux costumes : Cécile Gormond, Gaspard Swynghdauw Sculpture et mannequins : Carole Allemand et Einat Landais Régie générale et lumière : Julienne Rochereau Accessoires et régie plateau : Benjamin Hautin Construction du décor : Les Ateliers Décors Production : Nouveau Théâtre de Montreuil, Centre Dramatique National Coproduction : Compagnie S’Appelle Reviens ; Théâtre Jean Arp Avec la participaton artistique du Jeune Théâtre National Avec le soutien de la Région Île-de-France Avec le soutien de la SPEDIDAM — la SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées Spectacle créé le 13 novembre 2020 au Nouveau Théâtre de Montreuil, Centre Dramatique National
Samedi
13.02
15h
Dimanche
14.02
15h

Tarifs à partir de 6 € / 10 € pour tou·te·s avec le carnet T2G
Suivez-nous sur instagram et photographiez votre visite avec #T2Gennevilliers

Alice Laloy

Alice Laloy est issue de la 32ème promotion (1998/2001) de l’école du TNS — Théâtre National de Strasbourg, section scénographie/création de costumes. Pendant son cursus, elle découvre la marionnette et s’interroge sur cette autre manière d’aborder le théâtre. Elle crée « La Compagnie S’appelle Reviens » en janvier 2002 afin d’y développer sa recherche en parallèle de son activité de scénographe et de costumière. Entre 2002 et 2008, elle travaille avec différent·e·s metteuses et metteurs en scène de théâtre et d’opéra : Lukas Hemleb, Catherine Anne, Michèle Foucher, Jean-Pierre Vincent, Yannick Jaulin. Parallèlement, elle crée D’états de femmes en 2004 et Moderato en 2006 qui lui permettent de faire découvrir son univers dans le milieu de la marionnette contemporaine. Entre 2009 et 2011, Alice Laloy se consacre uniquement à l’élaboration de sa recherche au sein de sa compagnie. En 2009, elle reçoit le Molière du meilleur spectacle jeune public pour sa création 86 cm. En 2011, Y es-tu ? est sélectionné parmi les quatre spectacles jeune public nominés aux Molières. L’année suivante, elle imagine Batailles puis en 2013 Rebatailles à l’issue duquel l’Institut International de la Marionnette lui remet le prix de la Création/Expérimentation. En 2015, elle crée Sous ma peau/Sfu.ma.to et Showcase. En 2017, Fabrice Melquiot l’invite à créer un spectacle destiné aux enfants et inspiré du mouvement Dada au Théâtre Amstramgram qu’il dirige à Genève. Ainsi naît Ça Dada, présenté au Nouveau Théâtre de Montreuil, Centre Dramatique National en mars 2018. Avec Pinocchio(s) et Pinocchio (live) en 2019, elle renverse le processus de recherche de réalisme des arts de la marionnette. Plutôt qu’animer l’inanimé, il s’agit d’aller du vivant au pantin. Cette recherche photographique évolue en 2019 et se métamorphose en une performance chorégraphique et sonore. À partir de 2018, Alice Laloy est associée au Mouffetard-Théâtre des Arts de la Marionnette-Paris pour quatre années. Depuis 2019, elle est associée à la Comédie de Colmar, Centre Dramatique National du Grand Est.