Théâtre

Du 23 au 28 avril 2024

2h20

Plateau 2

La Septième

Tristan Garcia,
Marie-Christine Soma

Si nous pouvions avoir plusieurs vies, qu’en ferions-nous ? Marie-Christine Soma s’empare de la dernière partie du roman « 7 » de Tristan Garcia – le récit d’un recommencement, mais aussi d’un amour fou et une métaphore du mystère de l’acteur. Une réflexion existentielle où la puissance du fantastique se mêle à la réalité pour raconter la vie d’un homme sans nom au destin extraordinaire, celui de traverser sept vies en gardant en mémoire chacun de ses chemins précédents. Seul en scène, le comédien Pierre-François Garel, accompagné de vidéo, tente de donner un sens à chacune de ces existences et de répondre au nécessaire besoin de changement. Son jeu à la force troublante, empreint autant de fièvre combative que de déchirante mélancolie, décline toute l’ébullition du personnage. Fantasme universel, le désir d’éternité fait écho aux turbulences de notre société délétère dans une France en crise. Dans une vision à la fois mélancolique et joyeuse de la condition humaine, ce conte métaphysique nous plonge intensément dans le vertige du texte, passant de l’exaltation à une profonde désillusion de cet éternel recommencement.

Adaptation, mise en scène et lumière : Marie-Christine Soma Texte : d’après 7 de Tristan Garcia © Editions Gallimard Avec : Pierre-François Garel À l’image : Vladislav Galard, Pierre-François Garel, Gaël Raës, Mélodie Richard Scénographie : Mathieu Lorry-Dupuy Costumes : Sabine Siegwalt Musique et son : Sylvain Jacques Vidéo : Pierre Martin Oriol Images du film : Marie Demaison, Alexis Kavyrchine Assistanat mise en scène : Sophie Lacombe Assistanat lumière : Pauline Guyonnet Prise de son du film : Térence Meunier Electricien du film : Mickaël Bonnet Régie générale : Marion Leroy Régie lumière : Romain Portolan Régie son : Elric Pouilly Régie vidéo : Stéphane Rimasauskas Production : MC93 Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis Coproduction : Théâtre National de Strasbourg Avec le soutien de la DRAC Île-de-France - Ministère de la Culture
Mardi
23.04
20h
Mercredi
24.04
20h
Jeudi
25.04
20h
Vendredi
26.04
20h
Samedi
27.04
18h
Dimanche
28.04
16h

Spectacle conseillé à partir de 15 ans
Dimanche 28 avril, la représentation sera suivie d’une rencontre avec l’équipe artistique en présence de l’auteur Tristan Garcia, en collaboration avec la Librairie Nouvelle d’Asnières-sur-Seine.

Marie-Christine Soma

Après des études en philosophie et lettres classiques, elle se tourne vers le métier de la lumière notamment grâce à sa rencontre avec Henri Alekan qu’elle assiste sur Question de géographie de John Berger, puis avec Dominique Bruguière sur Le Temps et la chambre de Botho Strauss mis en scène par Patrice Chéreau.

Tout en se passionnant pour les textes, elle crée des lumières pour Marie Vayssière, François Rancillac, Alain Milianti, Jean-Paul Delore, Michel Cerda, Éric Vigner, Arthur Nauzyciel, Catherine Diverrès, Marie-Louise Bischofberger, Jean-Claude Gallotta, Jacques Vincey, Frédéric Fisbach, Niels Arestrup, Éléonore Weber, Alain Ollivier, Laurent Gutmann, Daniel Larrieu, Alain Béhar, Jérôme Deschamps, Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, Christiane Jatahy, Salia Sanou, Cédric Gourmelon, Jonathan Châtel…
Depuis 2011, elle collabore régulièrement avec le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier. Elle crée les lumières de la pièce d’Ibsen Les Revenants au Théâtre Vidy-Lausanne en 2013. Elle le retrouve en 2015 à Berlin pour Bella Figura de Yasmina Reza, en 2016 pour La Mouette, en 2018 pour La Nuit des Rois et en 2022 pour Le Roi Lear à la Comédie-Française.
En parallèle à son activité d’éclairagiste, elle est également metteuse en scène.
En 1993, elle met en scène I don’t want to die, bad trip d’après le journal de Danielle Collobert. En 2001 débute la collaboration artistique avec Daniel Jeanneteau ; ils fondent ensemble la compagnie La Part du Vent, associée au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis. Leur premier spectacle, Iphigénie de Racine, est créé au CDDB à Lorient puis au TNS. Suivent La Sonate des spectres de Strindberg en 2003, Anéantis de Sarah Kane en 2005, Adam et Eve de Boulgakov en 2007. En 2008, ils signent ensemble la mise en scène de L’Affaire de la rue de Lourcine de Labiche avec le Groupe 37 de l’Ecole du TNS, puis Feux d’August Stramm au Festival d’Avignon, et en 2009 Ciseaux, papier, caillou de Daniel Keene au Théâtre national de la Colline. En 2010, elle met en scène Les Vagues de Virginia Woolf au Studio-Théâtre de Vitry, puis au Théâtre national de la Colline où elle est artiste associée. En 2014, elle met en scène avec Daniel Jeanneteau Trafic de Yohann Thommerel au Théâtre national de la Colline. En 2017, elle met en scène La Pomme dans le noir d’après Le Bâtisseur de ruines de Clarice Lispector à la MC93 de Bobigny.

En 2023, elle met en scène avec Daniel Jeanneteau Picture a day like this, opéra de Georges Benjamin et Martin Crimp au Festival d’Aix en Provence.
De 1998 à 2007, elle est intervenante à l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs en section scénographie, puis à l’ENSATT de 2004 à 2016. Elle est ensuite professeur associé à l’Université Paris 10 - Nanterre de 2016 à 2022 en Arts du spectacle - Dramaturgie et Mise en scène. En 2022, elle prend la direction de la section Mise en Scène de l’ENSATT, avec Guillaume Lévêque.

Crédits vidéo :

Interview Marie-Christine Soma © MC93

Christophe Raynaud De Lage

Crédit photo : Christophe Raynaud De Lage

Christophe Raynaud De Lage

Crédit photo : Christophe Raynaud De Lage

Christophe Raynaud De Lage

Crédit photo : Christophe Raynaud De Lage

Précédent
Suivant

Crédit photo : Christophe Raynaud De Lage