Théâtre Reprise Festival d’Automne à Paris

Du 09 au 17 janvier 2021

1h

Plateau 1

Rituel 4 : Le Grand Débat

Émilie Rousset
Louise Hémon

Soirée double : découvrez le même soir, Sur la voie royale (Elfriede Jelinek, Ludovic Lagarde - Création 2020)

Avec la réalisatrice Louise Hémon, Émilie Rousset crée depuis 2015 la série « Rituels », une collection évolutive de films et performances qui ausculte les rites de notre société en jouant avec les codes du théâtre et du cinéma documentaire.
Quatrième collaboration d’Émilie Rousset et Louise Hémon, Le Grand Débat recrée un débat télévisé de second tour des élections présidentielles, construit à partir d’un cut-up d’archives des débats de 1974 à 2017. Le dispositif du plateau de tournage et les codes de l’émission en direct sont remis en scène. Autour d’une table, une comédienne et un comédien face à face, Emmanuelle Lafon et Laurent Poitrenaux, rejouent ces fragments sous l’œil du public et des caméras. Cet ultime débat, mêlant rhétorique et adrénaline, a son langage filmique, ses principes de montage, son décor, son histoire médiatique. Avec ses règles très codifiées, cet événement est un véritable rituel moderne. Rituel de la démocratie ou de la télévision ? La frontière est trouble.

Reprise Festival d’Automne à Paris Conception et mise en scène : Émilie Rousset et Louise Hémon Avec : Emmanuelle Lafon et Laurent Poitrenaux et la voix de Leïla Kaddour-Boudadi Création lumière, image : Marine Atlan Caméras : Marine Atlan, Mathieu Gaudet en alternance avec Fanny Mazoyer et Jean-Baptiste Bonnet Scénographie : Émilie Rousset et Louise Hémon Montage vidéo : Carole Borne Musique : Émile Sornin Maquillage et coiffure : Noa Yehonatan et Paloma Zaid Régie vidéo et son : Romain Vuillet Régie générale, lumière : Jérémie Sananes Production, administration : L’oeil écoute - Marie-Pierre Mourgues & Mara Teboul Production : John Corporation Coproduction : Festival d’Automne à Paris Coréalisation : T2G — Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National ; Festival d’Automne à Paris Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings, du DICRéAM et de Hors Pistes / Centre Pompidou Ce spectacle bénéficie de l’aide à la reprise de la DRAC Île-de-France Spectacle créé le 10 décembre 2018 au Théâtre de la Cité internationale (Paris) avec le Festival d’Automne à Paris
Samedi
09.01
18h
Dimanche
10.01
18h
Jeudi
14.01
20h
Annulé
Vendredi
15.01
20h
Annulé
Samedi
16.01
18h
Annulé
Dimanche
17.01
18h
Annulé

Tarifs à partir de 6 € / 10 € pour tou·te·s avec le carnet T2G
Suivez-nous sur instagram et photographiez votre visite avec #T2Gennevilliers

Émilie Rousset

Metteuse en scène, au sein de la compagnie John Corporation, Émilie Rousset explore différents modes d’écriture théâtrale et performative. Elle utilise l’archive et l’enquête documentaire pour créer des pièces, des installations, des films. Elle collecte des vocabulaires, des idées, observe des mouvements de pensée. Ensuite elle les déplace et invente des dispositifs où des acteur·trice·s incarnent ces paroles. Une superposition se crée entre le réel et le fictionnel, entre la situation originale et sa copie. Après avoir étudié à l’école du TNS Théâtre National de Strasbourg en section mise en scène, elle a été artiste associée à la Comédie de Reims, Centre Dramatique National. En 2014, au Grand Palais, pour Monumenta (Ilya et Emilia Kabakov), elle crée avec Maya Boquet Les Spécialistes, un dispositif performatif qui se réécrit en fonction de son contexte d’accueil. La pièce a été reprise dans de nombreux théâtres, musées et festivals. Elle co-réalise avec Louise Hémon une série de films courts, Rituel 1 : L’Anniversaire, Rituel 2 : Le Vote et Rituel 3 : Le Baptême de mer, projetés notamment au Centre Pompidou lors du Festival Hors Pistes. Pour le Festival d’Automne 2018, dans le cadre du programme New Settings de la Fondation d’entreprise Hermès, elle crée deux pièces au Théâtre de la Cité Internationale (Paris), Rencontre avec Pierre Pica qui retranscrit son dialogue avec un linguiste, puis – co-signée avec Louise Hémon – Rituel 4 : Le Grand débat qui met sur scène le tournage d’un débat présidentiel. Avec le T2G Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National et le Théâtre de la Bastille, ces deux pièces sont reprises dans l’édition 2020 du Festival d’Automne à Paris. Elle crée au T2G en 2019, avec Maya Boquet, Reconstitution : Le Procès de Bobigny, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. La pièce, qui remporte l’appel à projet du Groupe des 20, tourne en Île de France en 2020 et 2021. En collaboration avec Louise Hémon, elle écrit actuellement son prochain projet, Les Océanographes, dont la création est prévue à l’automne 2021.

Louise Hémon

Conjuguant cinéma, vidéo et théâtre, Louise Hémon développe une pratique à la croisée du documentaire et des arts visuels. Le « réel » constitue une matière vive qu’elle sonde pour faire émerger les symboles et les mythes qui fabriquent notre imaginaire. Les héros, les aventurières, les statues, le château, la montagne sont les figures de puissance qui traversent son travail, avec une attache particulière au corps et au décor. Cinéaste diplômée de l’Atelier documentaire de La Fémis, elle est notamment l’autrice d’un péplum documentaire, L’Homme le plus fort (Hot Docs Toronto, FIFIB, diffusé sur ARTE, 2015), d’un documentaire de cape et d’épée, Une vie de château (Festival Hors Pistes, Centre Pompidou, diffusé sur ARTE, 2019), d’un film chorégraphique, Cavern (Premier prix du Festival International de Vidéo Danse de Braga, Portugal, 2016) et du spectacle Rituel 4 : Le Grand Débat, co-signé avec Émilie Rousset (Festival d’Automne à Paris 2018, Princeton French Theatre Festival USA, 2020). On peut voir son travail d’art vidéo au Centre Pompidou, à la Fondation Lafayette Anticipations, au Festival Côté Court, au Festival Actoral, à la Gaîté Lyrique, au Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains. Lauréate de l’aide à l’écriture du CNC, elle écrit actuellement son premier long-métrage de fiction L’Engloutie, développé initialement au sein de la sélection annuelle 2019 du Groupe Ouest.

Crédits image :

Agence France Presse

Crédits image :

Agence France Presse

Agence France Presse