Performance

Semaine de la Jeunesse à Gennevilliers

Du 24 au 25 octobre 2024

1h30

Plateau 1

XIX ESCAPE GAME XXI

Hortense Belhôte

Réussirez-vous à échapper aux héritages douteux, misogyne, raciste et capitaliste du XIXe siècle en 60 minutes top chrono ? C’est le pari que font Hortense Belhôte et ses complices artistes, lors d’une expérience immersive spectaculaire, au croisement de la conférence performée et du jeu télévisé participatif. Après une année de résidence au musée d’Orsay ponctuée de rendez-vous mensuels sous forme d’escape game, déambulations artistiques avec indices, codes secrets, puzzle et mallette à l’appui, l’historienne de l’art crée un spectacle qui bouscule notre vision du mouvement impressionniste, sous un angle féministe, queer et libertaire. Dans une ambiance de fête rythmée par des jeux interactifs avec le public, elle embarque les spectateur·rice·s dans une grande traversée décalée et engagée de la peinture du XIXe siècle, mêlant habilement autobiographie, histoire de l’art et clownerie. Piquante, comique, parfois même un peu sadique dans son rôle de maîtresse de conférence aux allures d’agent secret, Hortense Belhôte réhabilite les artistes oubliées et pose un regard nouveau sur les œuvres à l’ère de #MeToo et du débat postcolonial.

Ecriture et conception : Hortense Belhôte Avec Hortense Belhôte, Slimane Majdi, Anaïs Rosso, Ming Jun Jiang, Abigaïl Fowler Regard extérieur création : Prince Barry, Jeanne Moynot et Valentin Capron Lumière et scénographie : Abigaïl Fowler Musique : Anaïs Rosso Costumes : Jeanne Alamercery Régie plateau : Ming jun Jiang Animations : Theodora Fragiadakis Tableau magique : Chloé Desmoineaux Vélo générateur : Vincent Leclerc Stagiaire création : Juliette Bettencourt Production, diffusion, administration : Fabrik Cassiopée, Mathilde Lalanne, Manon Crochemore. Production déléguée : Fabrik Cassiopée Coproduction : Établissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie - Valéry Giscard d’Estaing Remerciements : tableau Ariel Termine

Hortense Belhôte

Hortense Belhôte est actrice, autrice et historienne de l’art. Elle est la créatrice de Merci de ne pas Toucher, une web série arte réalisée par Cécilia de Arce, qui décrypte les chef d’oeuvres de l’art classique européen. En tant que comédienne elle a joué pour le théâtre et le cinéma et a enseigné l’art dramatique dans des conservatoires parisiens. Elle a travaillé également sur des spectacles musicaux avec le chef d’orchestre Hacène Larbi (Les Nuits), le chorégraphe Mark Tompkins (Show Time ! a musical), le performeur Mathieu Grenier (#NALF l’opéra) et la comédienne Sarah Cohen-Hadria (Kissing Nodules). En danse contemporaine, elle est interprète depuis 2017 sur Footballeuses de Mickaël Phelippeau, dont la compagnie accueille désormais certaines de ses conférences spectaculaires. Titulaire d’un Master 2 en histoire de l’art, elle a longtemps enseigné dans des écoles de design, de marché de l’art et des universités. A la croisée de ses pratiques, elle s’est créée une forme sur mesure : la conférence spectaculaire, dont le catalogue se déploie au fil des ans. Une histoire du foot féminin tourne depuis 2019 dans des lieux de spectacle et d’éducation ; en 2021 Histoires de Graffeuses voit le jour à la demande du Centre Dramatique National de Besançon ; en 2022 sont créées Performeureuses (une histoire de la performance en danse contemporaine) pour le Théâtre de Vanves, puis Et la marmotte ? (une approche historique et sociologique de la montagne) commande du Centre chorégraphique national de Grenoble, et 1664 (déboulonnage en règle de l’absolutisme de Louis XIV) au Centre National de la Danse. En 2023, Portraits de Famille – les oublié.es de la révolution française, produit par L’Espace 1789 de Saint-Ouen et joué au théâtre de l’Atelier à Paris, s’inscrit dans cette vaste relecture patrimoniale au-delà des frontières des arts et des idées reçues. En 2024, Hortense Belhôte est artiste en résidence au Musée d’Orsay. Elle créé en janvier Escape Game XIX, une visite spectaculaire dans les collections et présentera au printemps 2024 sa version plateau dans l’auditorium du Musée.

© Julien Benhamou

Crédit photo : © Julien Benhamou

© Julien Benhamou

Crédit photo : © Julien Benhamou

Précédent
Suivant

Crédit photo : © Julien Benhamou