Théâtre

Du 10 au 14 mai 2023

1h20

Plateau 2

Voyage en Ataxie

Gilles Ostrowsky
Sophie Cusset

En 2017, le comédien, metteur en scène et dramaturge Gilles Ostrowsky perd l’équilibre en sortant du lit. C’est le début d’un long parcours médical à l’issue duquel il apprend qu’il est atteint d’un trouble neurologique grave. À partir de cette expérience et alors qu’il vit toujours avec sa maladie neurodégénérative, il écrit un spectacle pour orchestrer un dialogue avec elle. Sur scène, un duo virtuose de comédiens, accompagné par la metteuse en scène Sophie Cusset, réinvente à sa manière d’aller-retours entre rêves et réalité et font se croiser une galerie de personnages drôles, tendres, lumineux ou lunaires : un sorcier tibétain qui parle avec Poutine, un médecin chinois, un fan de Johnny Hallyday, un directeur de théâtre et d’autres comparses plus ou moins gênants. Dans ce voyage autobiographique éveillé et épique, le rire et l’émotion, l’absurde et le tragique, le vrai et le faux se mêlent allègrement, « comme si l’imaginaire devenait une porte de sortie », dit-il. Un spectacle troublant et généreux, où la fable naît de l’expérience qui est en train de se vivre.

Texte : Gilles Ostrowsky Mise en scène : Gilles Ostrowsky et Sophie Cusset (compagnie Octavio) Avec : Thomas Blanchard, Grégoire Œstermann et Gilles Ostrowsky en alternance avec Robin Causse Création costumes : Corine Petitpierre Chorégraphie : Sylvain Riéjou Scénographie : Yvan Clédat Création Lumières : Marie-Christine Soma Création sonore : Dayan Korolic Diffusion : Florence Bourgeon Production : Agathe Perrault - LA KABANE Coproduction : Centre Dramatique National de Besançon Franche-Comté ; Centre Dramatique National d’Orléans ; Théâtre Firmin Gémier - La Piscine ; Le Quartz, Scène Nationale de Brest ; L’Odyssée, Scène conventionnée, Théâtre de Périgueux Avec le soutien du Fonds de dotation du Quartz, Scène Nationale de Brest et de la DRAC Île-de-France Remerciements à la Compagnie Jean-Michel Rabeux, Morgane Bourhis et Komi Amado Spectacle créé le 12 janvier 2021 au Quartz, Scène Nationale de Brest

Gilles Ostrowsky

Gilles Ostrowsky a co-fondé avec Sophie Cusset et Jean-Matthieu Fourt la compagnie Octavio. Leur forte complicité artistique les amène à créer un univers singulier, écrire et mettre en scène de nombreux spectacles : Le retable, le Christ et le clown, Men at work en collaboration avec Eugène Durif, Hop là ! Fascinus !, Marilyn était chauve, Bang Bang, Un miracle ordinaire (mise en scène Sophie Cusset), Héroïnes, Les caissières sont moches. Entre 1993 et 1995 il établit une complicité avec Pierre Guillois sur plusieurs de ses spectacles (L’oeuvre du pitre, La Fête, Roméo et Juliette). En 1997, il rencontre Pierre Blaise, disciple d’Antoine Vitez, qui l’initie à la marionnette. Il joue Fantaisies et bagatelles. Avec Pascale Siméon il découvre Beckett et en 2003 il fait la rencontre d’Eugène Durif qui écrit pour lui et Catherine Beau Le plancher des vaches créé au Théâtre du Rond Point. La même année son parcours croise celui de Jean-Michel Rabeux. Avec lui il joue dans un Feydeau puis à nouveau dans deux Shakespeare : Le songe d’une nuit d’été et La Nuit des rois. Il travaille encore avec Marc Prin sur Klaxons, trompettes et pétarades de Dario Fo (Nanterre-Amandiers, Centre Dramatique National), Julie Bérès avec Sous les visages (Théâtre de la Ville), Rodolphe Dana avec Merlin de Tankred Dorst (La Colline, Théâtre National) Saga des habitants du val de Moldavie de Marion Aubert (mise en scène Marion Guerrero), Love and Money de Denis Kelly (mise en scène Blandine Savetier), mais aussi avec Sylvain Maurice, Mattew Jocelyn, Sophie Rousseau, François Rodinson, Antoine Lemaire. En 2016, il part 3 mois au Burkina Faso avec Thierry Roisin pour répeter et jouer La tempête de Shakespeare. Il enchaîne par l’écriture du Cri du zèbre avec Ousmane Bamogo un acteur/auteur ; le spectacle qui sera joué au Tarmac, à Paris. En 2018, il joue avec Célie Pauthe dans l’opéra La Chauve-souris. En 2013, il co-écrit avec Jean-Michel Rabeux Les fureurs d’Ostrowsky. Toujours en tournée et en 2015, il co-adapte avec Olivier Martin-Salvan, UBU, spectacle créé au Festival d’Avignon, et reprid en 2017 au Théâtre des Bouffes du Nord, à Paris.

Sophie Cusset

Sophie Cusset est comédienne, metteure en scène et scénographe. Directrice artistique de la compagnie de théâtre Octavio avec Gilles Ostrowsky, elle écrit, joue et met en scène des créations contemporaines aux images fortes et burlesques issues le plus souvent d’une écriture de plateau : Vert Pomme, Débacle, Un miracle ordinaire (Schwartz), Men at work (co-écrit avec Eugène Durif), Les caissières sont moches (co-plateau avec Pierre Guillois), Héroînes (Dario Fo), Hop là Fascinus (coécrit et joué avec les Possédés et le Cheptel Aleikoum), Bang Bang, Marilyn était chauve… Ces spectacles ont entre autres joué en France à la Grande Halle de la Villette, au Théâtre Paris-Villette, au Quartz, Scène Nationale de Brest, au Théâtre du Peuple , à la Scène Nationale de Cergy Pontoise, au CDR de Colmar et en Chine et aux États-Unis. En 2015, elle crée et expose dans différentes galeries sa série photos Wonder Woman superhéroïne de la condition féminine. Au théâtre elle joue aussi sous la direction Pierre Guillois, Rodolphe Dana et les Possédés, Jean Matthieu Fourt, Marc Prin, Urszula Mikos, Thomas Dalle, Madeleine Mainier, Stéphanie Chênes, Sylvie Philibert, Vincent Colin, Pascale Siméon, Laurent Gutmann, Philippe Eustachon et Yvett Rotscheid… Au cinéma, elle travaille avec Lucia Sanchez, Bérénice André, Sophie Langevin, Tatiana Vialle, Nathalie Mauger, David Jungmann. En 2019, elle joue et co-met en scène avec Gilles Ostrowsky : King Lear remix d’Antoine Lemaire. En 2020, elle met en scène TypoTypex, le concert graphique du pianiste Chamberlain avec la cave aux poètes et le grand mix à Tourcoing . En mai 2021, elle met en scène et joue sa pièce Wonder Woman enterre son papa, cabaret gériatrique au Théâtre de Sartrouville, Centre Dramatique National.

Alain Monot

Crédits image : Alain Monot

Alain Monot

Crédits image : Alain Monot

Alain Monot

Crédits image : Alain Monot

Alain Monot

Crédits image : Alain Monot

Alain Monot

Crédits image : Alain Monot

Alain Monot

Crédits image : Alain Monot

Alain Monot

Crédits image : Alain Monot

Précédent
Suivant

Crédits image : Alain Monot