Théâtre - En itinérance Avec le Théâtre des 13 Vents, Montpellier et le Théâtre National de Strasbourg

Printemps 2023 (dates et horaires à venir)

1h

Combats

Nicolas Doutey
Adrien Béal

« Jo n’a pas envie de faire ce qu’elle doit faire. Jo n’a pas envie de faire ce qu’elle doit faire au point que, à un moment, Jo se trouve entièrement bloquée. Son cousin Al qui est là lui suggère pour se tirer de ce mauvais pas de faire quelque chose d’inattendu et par exemple de jouer au premier jeu qui lui passe par la tête. Pendant qu’ils éprouvent cette méthode, Al apprend que Nina, une amie de Jo, va passer, Nina qu’il connaît un peu et avec qui il a du mal à se comporter : elle l’impressionne.Alors que Jo combattant son blocage grâce au jeu va peu à peu réenvisager la possibilité de faire ce qu’elle doit faire, Al va ainsi également s’engager, à l’arrivée de Nina, dans un combat, contre le ton de leur relation ».

En suscitant notre étonnement de chaque chose, jusqu’au fait même de se retrouver face à face - spectateurs et acteurs, Combats nous fait cheminer dans les préoccupations de quelques personnes qui sont simplement là, devant nous. Leurs discrets empêchements sont des problèmes impérieux qu’il s’agit de mettre en mots, d’élucider, et si possible de combattre. À partir d’un simple jeu auquel s’adonnent Jo et Al, la pièce s’ouvre progressivement sur une expérimentation des différentes dimensions du jeu : règles, aléatoire, compétition, plaisir ; comme un biais possible pour envisager, voire modifier les liens étroits qu’entretiennent le jeu et la vie. Tout se passe là, dans l’instant. Des théories s’élaborent en temps réel et des relations se modifient à vue d’œil, dans un seul espace-temps, qui contient autant les acteurs que les spectateurs, autant la fiction que le réel — Adrien Béal, Nicolas Doutey.

Le Théâtre National de Strasbourg, le Théâtre des 13 Vents, Centre Dramatique National de Montpellier et le T2G se sont associés pour commander une création itinérante à Adrien Béal, à partir d’un cadre simple : une distribution composée de comédien·ne·s ayant participé au programme 1er Acte, un spectacle pouvant être installé partout et une équipe ne devant pas excéder 6 personnes en tournée. Dans cet espace circonscrit, la liberté d’Adrien Béal a été totale. Il a décidé de commander à son tour un texte à Nicolas Doutey : Combats.

Texte : Nicolas Doutey Mise en scène : Adrien Béal Avec : Lou-Adriana Bouziouane, Emile-Samory Fofana, Ada Harb, Cindy Vincent Dramaturgie : Yann Richard Regard chorégraphique : Thierry Thieû Niang Scénographie, costumes : Anouk Dell’Aiera Régie générale : Martin Massier Production déléguée : T2G Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National Production : TNS Théâtre National de Strasbourg ; Théâtre des 13 vents, Centre Dramatique National de Montpellier Avec la participation artistique du Studio-ESCA et du Jeune Théâtre National Spectacle créé au Théâtre National de Strasbourg en juillet 2022, dans le cadre de La Traversée de l’été

Spectacle à découvrir en itinérance à Gennevilliers

Le spectacle sera à découvrir en tournée dans la ville de Gennevilliers et dans les environs au printemps 2023 (Tournée en construction). Plus d’infos à venir prochainement sur cette page.

Télécharger l’entretien avec Nicolas Doutey et Adrien Béal, par Daniel Jeanneteau

Crédits image :

Sylvie Goujon

Crédits image :

Sylvie Goujon

Sylvie Goujon

Nicolas Doutey

Membre fondateur de la revue de création [avant- poste] (2002-2012), il y a publié plusieurs textes littéraires et théâtraux et entre autres traduit des pièces de Gertrude Stein. Écrivain de théâtre, ses pièces sont publiées aux Éditions Théâtre Ouvert : Je pars deux fois et Jour (2013), L’Incroyable Matin, Théâtre et Amitié et Matins et Déplacements (2015), Le Moment psychologique (2017). Elles ont été montées notamment par Alain Françon, Rodolphe Congé, Marc Lainé, Sébastien Derrey et Linda Duskova ; deux d’entre elles ont été mises en onde par Alexandre Plank pour France Culture. Il est l’un des co-auteurs de la série théâtrale Notre Faust de Robert Cantarella (2014-2017) et collabore avec Jean-Daniel Piguet à l’écriture de Partir (2021). Dans une démarche d’écriture plus proche du plateau il écrit Bouger les lignes pour Bérangère Vantusso (2021). Après avoir assisté Alain Françon sur de nombreux spectacles (2011-2017), il collabore en tant que dramaturge avec plusieurs metteurs en scène. Auteur d’une thèse sur l’idée de scène, il développe également une activité de recherche théorique croisant des questions de théâtre, d’écriture et dephilosophie, sur quoi il a publié plusieurs articles. Il a enseigné à l’Université de Montréal et à Paris-Sorbonne, et anime aujourd’hui des ateliers d’écriture et de dramaturgie dans différentes écoles de théâtre.

Adrien Béal

Adrien Béal a étudié le théâtre à l’université Paris III et au cours de différents stages en jeu ou en mise en scène. Parallèlement à son parcours de metteur en scène, il est, de 2004 à 2015, comédien au sein de la compagnie Entrées de Jeu, spécialisée dans le théâtre d’intervention. l a par ailleurs collaboré à la mise en scène comme assistant ou dramaturge pour des pièces de Guillaume Lévèque, Stéphane Braunschweig, Damien Caille- Perret, Julien Fisera, Juliette Roudet, Guillermo Pisani. En 2007, il crée la compagnie Théâtre Déplié, qu’il a co-animé avec Fanny Descazeaux de 2009 à 2020. Avec, il a notamment mis en scène Le Pas de Bême (2014), Perdu connaissance (2018), Les Pièces manquantes (puzzle théâtral) (2019) et plus récemment Toute la vérité (2021).