Musiques-Fictions

Du 18 au 25 juin 2022

Sous le dôme ambisonique

Programme d’œuvres sonores
Ircam-Centre Pompidou

Musiques-Fictions est la collection que l’Ircam-Centre Pompidou a lancée en 2020 : un programme où la création musicale est en prise directe avec la fiction littéraire. Ces musiques-fictions agencent un texte, en priorité celui d’une autrice contemporaine, une musique originale liée aux sens de la fiction, une metteuse ou un metteur en scène et des acteur·trice·s. Donner toute sa place à l’écriture musicale mais conserver toute son intelligibilité au texte : Musiques-Fictions entend renouveler le genre de la fiction radiophonique en dépassant la simple illustration sonore du récit ou du dialogue. Dans un espace immersif, sous un dôme de diffusion ambisonique, où l’imagination est sollicitée par l’environnement sonore, l’auditeur·trice est ainsi convié·e à une expérience d’écoute unique et partagée.

La collection Musiques-Fictions est dirigée par Emmanuelle Zoll.

Conception du dôme ambisonique : Ircam-Centre Pompidou
Lumières : Juliette Besançon

N°1
Naissance d’un pont
Maylis de Kerangal, Daniele Ghisi, Jacques Vincey
Musique-Fiction, création 2021,1h45 avec entracte
5€, sur réservation

Vendredi
24.06
20h

Roman spectaculaire qui croise les destins d’hommes et de femmes venus en Californie participer à la construction d’un gigantesque pont suspendu, Naissance d’un pont de Maylis de Kérangal est une réflexion sur les effets collatéraux de la mondialisation. Ce premier épisode est consacré à la rencontre des principaux protagonistes de l’histoire, à leur arrivée dans une Californie mythique.

Dispositif sonore électronique spatialisé, commande Ircam-Centre Pompidou
Texte : Maylis de Kerangal
Composition et réalisation : Daniele Ghisi
Direction d’acteur·trice·s, adaptation et réalisation : Jacques Vincey
Adaptation : Emmanuelle Zoll
Ingénierie sonore : Jérémie Henrot
Conseiller scientifique Ircam-STMS : Thibaut Carpentier
Avec les voix de François Chattot (Georges Diderot), Marie-Sophie Ferdane (Summer Diamantis), Laurent Poitrenaux (Sanche Alphonse Cameron), Anthony Jeanne (Jeune au bob orange), Nicolas Bouchaud (Jacob), Alain Fromager (Seamus O’Shaughnessy), Julie Moulier (Katherine Thoreau)
Enregistrements sonores supplémentaires : Marc Ciufo Green, Damian Murphy (EigenScape), Stephan Schutze, Richard Devine (Ambisonic Sound Library), NASA
Coproduction Ircam / Les Spectacles vivants-Centre Pompidou ; Centre Dramatique National de Tours
Avec le soutien de la Sacem
Musique-Fiction crééé le 25 juin 2021 au Centre Pompidou, Paris

N°2
L’Autre fille
Annie Ernaux, Aurélien Dumont, Daniel Jeanneteau
Musique-Fiction, création 2020, 50 minutes
5€, sur réservation

Samedi
18.06
18h30
Dimanche
19.06
18h30
Lundi
20.06
18h30
Mardi
21.06
18h30
Mercredi
22.06
18h30
Jeudi
23.06
18h30
Vendredi
24.06
18h30
Samedi
25.06
18h30

ll s’agit d’abord d’une parole, Annie Ernaux s’adresse à sa sœur. Et même s’il s’agit d’une lettre, écrite à une sœur morte avant sa propre naissance et donc jamais rencontrée, ce texte procède d’une certaine oralité intérieure : c’est un dialogue avec le silence. C’est donc un texte qui vient naturellement s’inscrire à l’endroit de l’écoute, et qui ouvre un espace d’introspection attentive. Annie Ernaux nous accueille dans le travail de construction de sa conscience, ce travail qu’elle mène avec courage et lucidité depuis tant d’années, et qui relie chacune de ses œuvres. Le travail de réalisation porte essentiellement sur les acoustiques, utilisant l’une des facultés étonnantes de l’ambisonique qui est de pouvoir restituer l’acoustique particulière de lieux dont on a pris l’empreinte, afin de nous approcher de cette forme de mémoire qui retient, sans mots, la sensation d’un espace ou d’un moment. La musique d’Aurélien Dumont est une sorte d’équivalence non verbale de la parole, elle coexiste avec l’écriture comme un autre mode d’intériorité, une respiration qui n’interrompt pas l’effort de formulation, mais le soulage en le déplaçant.

Dispositif sonore électronique spatialisé, commande Ircam-Centre Pompidou
Texte : Annie Ernaux
Adaptation et réalisation : Daniel Jeanneteau
Composition : Aurélien Dumont
Design sonore et réalisation : Augustin Muller
Ingénierie sonore : Sylvain Cadars
Avec la voix d’Annie Ernaux
Musique enregistrée par les musicien·ne·s de l’ensemble L’Instant Donné : Nicolas Carpentier (violoncelle), Maxime Echardour (percussions), Mayu Sato-Brémaud (flûte)
Coproduction : T2G Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National ; Ircam
Avec le soutien de la Sacem
Musique-Fiction crééé le 11 septembre 2020 au Centre Pompidou, Paris

N°3
Bacchantes
Céline Minard, Olivier Pasquet, Thierry Bédard
Musique-Fiction, création 2020, 1h10
5€, sur réservation

Jeudi
23.06
20h

Bacchantes de Céline Minard se déroule dans un bunker, une cave à vin hongkongaise. L’action, car il y a de l’action, s’étend aussi autour de cette cave à vin. Sept personnages sont là. Il communiquent directement ou par haut-parleurs interposés. La tension ne fait que monter ; les précieuses bouteilles se vident. Un narrateur décrit les circonstances. Celles-ci partent en vrille jusqu’à ce que tout devienne irréaliste au fur et à mesure qu’un typhon approche. La situation, l’espace et le temps qui l’entourent, deviennent tour à tour irréels ; peut-être surréels. Les personnages en perdant leur sang froid, deviennent finalement animés par une musique émergeant du stratagème dramaturgique.

Dispositif sonore électronique spatialisé, commande Ircam-Centre Pompidou

Texte : Céline Minard
Composition et réalisation : Olivier Pasquet
Adaptation et réalisation : Thierry Bédard
Ingénierie sonore : Jérémie Bourgogne
Avec les voix de : Bénédicte Wenders (La Narratrice), Geoffrey Carey (Ethan Coetzer), Julien Cussonneau, (Marwan Cherry), Isabelle Mazin (Jackie Thran), Malvina Plégat (La Clown, alias Bizzie), Sabine Moindrot (La Grande Brune, alias Silly)
Coproduction : Ircam-Centre Pompidou
Avec le soutien de la Sacem
Musique-Fiction crééé le 11 septembre 2020 au Centre Pompidou, Paris

N°4
Nostalgie 2175
Anja Hilling, Núria Giménez-Comas, Anne Monfort
Musique-Fiction, création 2022, 1h
5€, sur réservation

Samedi
18.06
15h30
Dimanche
19.06
15h30
Lundi
20.06
20h
Samedi
25.06
15h30

À la suite d’une catastrophe survenue en 2101, la température sur Terre atteint 60 degrés. Les humain·e·s ne peuvent plus vivre sans tenue de protection et les femmes ne peuvent plus enfanter sans perdre la vie. Alors qu’elle est amoureuse de Taschko, dont le corps entièrement brûlé ne peut plus être touché, Pagona se retrouve enceinte d’un autre homme. Cette dystopie, un monde turbulent et violent, est la base du dialogue entre la metteuse en scène et traductrice Anne Monfort et la compositrice Nuria Giménez-Comas.

Dispositif sonore électronique spatialisé, commande Ircam-Centre Pompidou
Texte : Anja Hilling
Composition et réalisation : Núria Giménez Comas
Adaptation : Anne Monfort
Ingénierie sonore : Jérémie Bourgogne
Traduction : Silvia Berutti-Ronelt, Jean-Claude Berutti
Avec les voix de Judith Henry (Pagona), Thomas Blanchard (Taschko), Jean-Baptiste Verquin (Posch)
Musique enregistrée par les musicien·ne·s de l’ensemble L’Instant Donné : Mayu Sato-Bremaud (flûte) et Mathieu Steffanus (clarinette)
Coproduction : Ircam-Centre Pompidou ; day-for-night
Avec le soutien de la Sacem et du Centre National de la Musique
Musique-Fiction crééé le 28 janvier 2022 au Théâtre Olympia, Centre Dramatique National de Tours

N°5
La Compagnie des Spectres
Lydie Salvayre, Florence Baschet, Anne-Laure Liégeois
Musique-Fiction, création 2021, 45 minutes
5€, sur réservation

Samedi
18.06
14h
Dimanche
19.06
14h
Mardi
21.06
20h
Samedi
25.06
14h

Dans un trois-pièces d’une cité de Créteil, une mère et sa fille vivent en huis clos, hantées par les souvenirs de l’Occupation et de la Deuxième Guerre mondiale. La mère souffre de démence et croit qu’elle subit toujours les persécutions de Pétain ou de Darlan. La visite d’un huissier venu faire un inventaire avant la saisie de leurs meubles provoque les récits imbriqués de leurs vies respectives. Devant l’homme de loi impassible, les deux femmes vont se livrer à de furieux monologues aussi hilarants que monstrueux. Une triple rencontre entre Lydie Salvayre, Florence Baschet et Anne-Laure Liégeois.

Dispositif sonore électronique spatialisé, commande Ircam-Centre Pompidou
Texte : Lydie Salvayre
Composition : Florence Baschet
Adaptation : Anne-Laure Liégeois
Réalisation informatique musicale Ircam : Serge Lemouton
Ingénierie sonore : Luca Bagnoli
Avec les voix de Annie Mercier (Rose Mélie, la mère), Anne Girouard (Louisiane, la fille), Olivier Dutilloy (Maître Échinard, l’huissier)
Musique enregistrée par Élise Chauvin (voix chantée) et Alphonse Cemin (piano)
Production : Ircam-Centre Pompidou
Avec le soutien de la Sacem et du Centre National de la Musique
Musique-Fiction crééé le 25 juin 2021 au Centre Pompidou, Paris

N°6
Un pas de chat sauvage
Marie NDiaye, Gérard Pesson, David Lescot
Musique-Fiction, création 2021, 50 minutes
5€, sur réservation

Samedi
18.06
12h30
Dimanche
19.06
12h30
Mercredi
22.06
20h
Samedi
25.06
12h30

Inspiré par l’artiste antillaise Maria Martinez, surnommée la Malibran noire, le récit met en scène une narratrice universitaire qui fait des recherches sur ce personnage admiré puis vilipendé. Son travail est perturbé par l’irruption dans sa vie d’une chanteuse qui pourrait bien avoir quelque chose à voir avec l’artiste que Nadar photographia du temps de sa splendeur, mais aussi de sa déchéance. Ce texte de Marie NDiaye a été écrit à l’occasion de l’exposition « Le Modèle noir » qui s’est tenu en 2019 au Musée d’Orsay, à Paris.

Dispositif sonore électronique spatialisé, commande Ircam-Centre Pompidou
Texte : Marie NDiaye
Composition : Gérard Pesson
Adaptation : David Lescot
Réalisation informatique musicale Ircam : Robin Meier
Ingénierie sonore : Clément Cerles
Avec la voix de Jeanne Balibar
Musique enregistrée par les musiciens de l’ensemble Cairn : Ayumi Mori (clarinette), Caroline Cren (piano), Fanny Vicens (accordéon), Christelle Sery (guitare), Laurent Camatte (alto)
Production : Ircam-Centre Pompidou
Avec le soutien de la Sacem et du Centre National de la Musique
Musique-Fiction crééé le 25 juin 2021 au Centre Pompidou, Paris

N°7
Le Sentiment du monde
Robert Linhart, Roque Rivas, Julia Vidit
Adaptation de L’Établi, à partir des chapitres La Grève
et Le Sentiment du monde

Musique-Fiction, création 2022, 45 minutes
5€, sur réservation

Samedi
18.06
17h
Dimanche
19.06
17h
Samedi
25.06
17h

L’Établi désigne les centaines de militant·e·s intellectuel·le·s qui, à partir de 1967, s’embauchaient, s’établissaient dans les usines ou les docks. Robert Linhart fut l’un·e d’entre elle·eux, passant une année comme ouvrier dans l’usine Citroën de Choisy. Dix ans plus tard, il décide de livrer son témoignage. Poignant et précis, ce récit permet de saisir les rapports de production, les systèmes de surveillance, la répression, le rapport de force inégal entre les chefs et les ouvrier·e·s, qu’ils soient français·e·s ou immigré·e·s. L’Établi, c’est aussi la table de travail bricolée où un vieil ouvrier retouche les portières irrégulières avant qu’elles passent au montage.

Dispositif sonore électronique spatialisé, commande Ircam-Centre Pompidou
Texte : Robert Linhart
Composition : Roque Rivas
Adaptation : Julia Vidit
Réalisation informatique musicale Ircam : Augustin Muller
Ingénierie sonore : Oscar Ferran
Avec la voix de Hassam Ghancy
Musique enregistrée par Mathieu Steffanus (clarinette)
Production : Ircam-Centre Pompidou
Avec le soutien de la Sacem

Précedent
Suivant
Précédent
Suivant
Image 1/2

Crédits image :

Maxime Robert

Crédits image :

Maxime Robert

Maxime Robert