Week-end de performances

Sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire

Du 11 au 13 juin 2021

Sur les bords #4

Antonia Baehr, Ismaïl Bahri, Mohamed Bourouissa, Carole Douillard, Nelly Maurel, Myriam Pruvot, Simon Ripoll-Hurier, *DUUU radio

Quels espaces nous restent-ils pour nous rassembler ? Le week-end de performances Sur les bords arrive les 23 et 24 janvier 2021 pour une quatrième édition pensée sur deux journées entières. Après une troisième édition annulée en juin dernier qui devait se construire en partenariat avec l’Ircam, le prochain Sur les bords continue de jouer avec l’esprit qui a fait le succès de ses premières éditions : expérimenter différents rapports aux œuvres ! Construit et pensé depuis le point de vue de celle ou celui qui reçoit, plaçant au centre la relation à l’œuvre, ce week-end de janvier adresse plusieurs questions. Quels espaces peut-on créer pour que l’imaginaire continue de s’échapper ? Comment l’imaginaire peut-il nourrir nos réalités contraintes ? Pouvons nous inventer des lieux où se retrouver ?

Les œuvres invitées sont comme des foyers autour desquels on se retrouve, des espaces dans lesquels on se rassemble. Elles font appel à ce qui habituellement échappe, à ce qui est hors-champs. Elles nous invitent à déployer nos perceptions et notre imaginaire. Pour cette édition, une attention particulière est donnée à la possibilité de les découvrir en circulant librement entre les différents espaces du théâtre, où ces rencontre prendront plusieurs formes. Dans la performance The Waiting Room de Carole Douillard, un groupe d’hommes attend quelque chose qui ne vient pas dans une salle vide. Cette attente renvoie à la pratique du hittisme en Algérie où des hommes restent des heures durant dans la rue, à ne rien faire. L’action dure quatre heures et invite le public à passer un moment avec eux et à se laisser porter par cet état. En résonnance à cette performance qu’elle a récemment présentée au Musée des Beaux-Arts de Nantes, d’autres pièces de Carole Douillard seront activées pendant le week-end.

Dans les interstices des plateaux, le·la spectateur·trice pourra être interpellé·e par les mots de Nelly Maurel. Dans son projet Fatiguer la réponse, reposer la question, l’artiste déploie une liste de questions qui interrogent notre rapport au langage sous des formes diverses : pragmatiques, absurdes, scientifiques, poétiques… A lire et à écouter !

Dans le film Foyer, l’artiste Ismaïl Bahri pose sa caméra dans la rue et donne à voir un écran blanc comme un espace de projection des rencontres possibles. Le public est empêché de voir, mais est placé au milieu des conversations. Il entend une multitude de voix provenant de personnes qui ont abordé l’artiste pour le questionner sur ce qu’il fait.

Le hors-champ est un questionnement du projet Émêtre de l’artiste vocale et performeuse Myriam Pruvot qui propose au public une fouille archéologique dans sa recherche sonore. Composée d’enregistrements sonores et de performance live, la pièce permet aux spectateur·trice·s de choisir dans un livret les archives à écouter pour voyager dans ses inspirations. Une autre forme de session musicale, cette fois-ci en tête-àtête, sera proposée par Antonia Baehr avec son projet Le chant du psychophone. Comment retrouver une proximité sans avoir peur ? Antonia Baehr invente des rendez-vous proposant de reprendre contact.

Comment conserver le partage et la convivialité, éléments structurels des premières éditions en ces temps de « distanciation physique » ? Les temps d’échanges seront privilégiés et nous proposerons deux temps de rencontres. Une première en ouverture du week-end autour du projet de création radiophonique ’hits de Simon Ripoll-Hurier et de la radio *DUUU pour lequel l’artiste avait constitué l’année dernière un groupe composite d’habitant·es de Gennevilliers pour produire des « hits ». Une autre rencontre, en clôture de week-end, s’organisera autour du projet Voisinage de l’artiste en résidence au T2G, Mohamed Bourouissa. Cette carte blanche prend différentes formes, comme ce film actuellement en cours d’écriture et dont le scénario sera présenté à cette occasion en présence de l’équipe du film.

Horaires détaillées à découvrir prochainement sur cette page.

Week-end réalisé en co-commissariat avec Charlotte Imbault
Vendredi
11.06
10h–23h
Gratuit, accès libre
Samedi
12.06
10h–23h
Gratuit, accès libre
Dimanche
13.06
10h–23h
Gratuit, accès libre

Suivez-nous sur instagram et photographiez votre visite avec #T2Gennevilliers